Si vos pensées ne se résument qu’à l’embaumement et aux sarcophages enterrés dans les anciennes tombes en contemplant l’odeur d’encens d’Elemi, vous n’êtes peut-être pas loin de la vérité, mais vous êtes certainement loin des plaisirs de ce merveilleux matériau aux facettes vertes poivrées et citronnées. Prévoyez vos parfums. Elemi a été utilisé par les civilisations du Proche-Orient pendant des siècles pour les onguents et pommades, mais ce sont les anciens Egyptiens qui l’ont soutenu dans le processus d’embaumement complexe (avec styrax, térébenthine, benjoin et autres matériaux) pour aider les corps à conserver leur sécheresse et la fraîcheur à travers les siècles.

Et leur esprit … Lore veut que l’elemi dérive d’un ancien dieu tribal africain dont le nom se traduit par “gardien de l’esprit”! C’est probablement le médecin JJ Wecker du 17ème siècle qui a popularisé les propriétés thérapeutiques d’Elemi en Occident, en utilisant néanmoins Elemi pour traiter les blessures des soldats. Mais son odeur exaltante l’a aidé à gagner rapidement du terrain pour des raisons esthétiques.

QU’EST-CE QU’IL Y A DANS UN NOM?

Elemi n’a pas toujours été synonyme de l’huile résinoïde et essentielle que nous appelons aujourd’hui en parlant de matières premières aromatiques pour la parfumerie. Selon l’Encyclopedia Britannica, Pline l’Ancien faisait référence à une médecine styptique appelée «enhaemon», qui contenait des «larmes» d’une substance gommeuse de l’olivier d’Arabie. Après le Moyen Âge, la résine de l’arbre Boswellia frereana , une variante somalienne ( Maydi ) du genre qui donne comme l’encens, a été appelée elemi. Son inclusion dans l’encens copte, l’encens utilisé par l’église chrétienne copte d’Egypte, a contribué à la confusion, car elemi est souvent un participant dans les mélanges d’encens. Plus tard, au Siècle des Lumières, alors que l’exploration de nouvelles terres dans les Amériques continuait, la résine dérivée du genre Icica du Brésil fut appelée “elemi”.

Peut-être Patricia Davis dans son Aromatherapy AZ [Cambridge. La CW Daniel Company Limited. 1998] le dit le mieux quand elle prétend que la source du nom est une expression arabe signifiant «au-dessus et au-dessous» (en soi une abréviation de «comme ci-dessus, tellement plus bas») qui suggère les connotations spirituelles de cet ingrédient sacré.

Elemi est une oléorésine, une matière pliable récoltée à partir de l’arbre Canarium Commune L. ou Canarium Luzonicum aux Philippines, où l’espèce pousse à la fois sauvage et est cultivée. La variété Manila Canarium ovatum (la noix de pili) est également cultivée pour ses vertus bénéfiques pour la peau dont les marques européennes, notamment Chanel, se servent dans leurs soins de la peau. Manila elemi est en fait un nom commercial pour les exsudats mous et parfumés obtenus à partir du tronc de l’espèce d’arbre Canarium qui comprend “pili”.

La gomme élémi du Canarium Luzonicum est principalement utilisée par l’industrie de la parfumerie après distillation de ses huiles essentielles et bien que n’importe qui puisse acheter des rouleaux de “pulot” (le nom local de la résine brute) en sachets de feuilles enveloppées à Sorsogon, Sur le sol européen, en France, la gomme philippine importée est transformée en essences de fabrication et en résinoïdes.

MÉTHODE D’EXTRACTION

La gomme est obtenue par exsudation des arbres: lorsque les troncs des arbres reçoivent une incision, la résine s’écoule de là, formant des «larmes», lorsque le liquide se solidifie au contact de l’air. Les larmes recueillies sont ensuite distillées à la vapeur pour obtenir l’huile essentielle ou elles sont traitées avec des solvants volatils pour produire un élémi -résinoïde.

PROFIL D’ODEUR

Semblable à l’encens et au muhuhu, à la fois en termes botaniques et en termes d’odeur, l’élémi n’est pas épais et profond comme les mélanges d’ambre nous ont conditionné à nous attendre à sentir les odeurs résineuses en masse. Au contraire, le liquide jaune clair a une consistance fine plutôt qu’épaisse et surprend par ses aspects citronnés «propres», exotiques et frais. Un fait peu surprenant étant donné que le limonène (une molécule de citron prime) comprend plus de la moitié des constituants odorants du maquillage de la matière!

L’effet ressemble à un cornichon à l’aneth, avec une facette poivrée et fenouil, piquant d’agrumes discernable, mais moins acide que prévu de cette référence. Pour ces raisons, l’huile d’élémi se marie parfaitement avec les notes qui partagent cette qualité fraîche exaltante dans leur bouquet, qu’il s’agisse de matières dites aromatiques (comme la lavande, la sauge sclarée et le romarin) ou de la catégorie «résineux frais» (comme l’encens) -qui partage également une note citronnée haut- et-myrrh). Il a longtemps été utilisé pour étendre les produits d’agrumes grâce à sa plus grande résistance à la chaleur.

L’élémi-résinoïde présente des facettes épicées poivrées et boisées-herbacées plus prononcées, ce qui le rend parfaitement compatible avec le poivre, les bois (patchouli et vétiver notamment) et le foin d’odeur, tandis que l’élémidine constituante se partage avec la muscade. L’élémol est la molécule qui lui donne sa “saveur” caractéristique.

Le parfum global de l’élémi peut être caractérisé dans le jargon de parfum comme «terpénique» (évoquant des terpènes dans le maquillage chimique, en particulier le terpinéol et le terpinolène, donc la térébenthine), un arôme caractérisé par des aiguilles de pin fraîches, propres et vertes. Il n’est donc pas rare de le voir figurer dans le contexte des compositions “pin”. L’effet d’Elemi sur la psyché est équilibré, paisible, édifiant, serein, médiatique. En raison de sa volatilité moyenne, il est généralement utilisé comme une note intermédiaire (ou «coeur»).

UTILISATION D’ELEMI

Utilisé pour ajouter une note fraîche aux parfums boisés, épicés et piquants, l’élémi- résinoïde est un ingrédient traditionnel dans la fabrication du savon et dans de nombreux colognes masculins, tandis que l’huile essentielle d’élémi est très utile pour les massages, la congestion préparations pour la peau faites maison ou achetées, en particulier pour les peaux matures ou ridées grâce à la protéine tensine, bien qu’il faille se méfier de toujours la diluer dans une huile de support. C’est aussi analgésique, expectorant, tonique et antiseptique. En Extrême-Orient, il est encore courant de l’utiliser pour traiter le paludisme.

«La faible volatilité du distillat d’huile de Manille Elemi et sa haute ténacité dans l’eau en font un composant approprié des assainisseurs d’air à base d’eau et des produits connexes», explique Irma Palanginan, chercheur senior à l’Institut de recherche et de développement des produits forestiers. (DOST-FPRDI). Selon Steven D. Garcia, chef de la section agro -alimentaire du bureau de l’agriculteur provincial de Sorsogon, un représentant de Chanel s’est déjà enquis de la capacité de Bicol à fournir continuellement la résine. Malheureusement, le bureau régional ne peut pas citer un volume.

FRAGRANCES QUI COMPORTENT DES NOTES DISCERNABLES D’ELEMI

  •  Biehl Parfumkinstwerke MB03
  • Byredo Chembur
  • Cerruti 1881 pour Homme
  • CB Je Déteste Parfum Violet Empire
  • Chanel Allure Homme Sport Comme des Garcons Avignon Davidoff Cool Water Deep
  • Dior Homme Sport
  • Diptyque Eau Duelle
  • Gucci par Gucci pour Homme
  • Guerlain L’instant pour Homme
  • Hermes Eau de Merveilles
  • Ineke Lily dorée
  • Kenzo L’Eau par Kenzo Indigo Pour Homme
  • Lagerfeld Femme
  • Lalique Blanc
  • Lorenzo Villoresi Incensi
  • Miller Harris La Fumée
  • Victor et Rolf Spicebomb

Print Friendly, PDF & Email
Publicités