Diffusion des huiles essentielles

INTRODUCTION

Dès 1963, les travaux du Pr Griffon ont mis en évidence que les huiles essentielles avaient, en diffusion atmosphérique, le pouvoir de détruire en une demie-heure toutes les moisissures et tous les staphylocoques et de diviser par 50 le nombre de colonies microbiennes.

Dès 1964, le Dr Valnet rappelait qu’il y avait 20000 germes au mètre carré dans un appartement parisien, 9 millions au salon de l’automobile et encorebeaucoup plus dans un hôpital. Sachant tout cela on se demande pourquoi les huiles essentielles ne sont pas diffuser régulièrement dans les hôpitaux pour limiter les risques de maladies nosocomiales.

Dès 2002, le magazine « Que choisir » alertait les français : « trois logements sur 4 sont pollués par des substances chimiques. » En cause, les revêtements de sol, les peintures, les meubles en aggloméré ou les parfums d’ambiance chimiques. » Ente 12 et 15 heures par jour, nous respirons un air bien plus pollué que celui de nos rues. Et ça se passe chez nous, à la maison ! » précisait le magazine Capital en février 2007. Nous allons ainsi nous pencher sur ce que peuvent apporter les huiles essentielles utilisées en diffusion atmosphérique afin de créer une atmosphère thérapeutique.

LES DIFFERENTS SYSTEMES D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES DANS L ‘ATMOSPHERE

1)-les solutions du commerce

Le magazine Que choisir du mois de décembre 2004 a fait analyser 35 désodorisants d’intérieur : « DANGER, la plupart des produits censés purifier l’air dégagent des substances cancérigènes et allergènes. Les produits naturels comme l’encens posent le même problème. » C’est le cas également des bougies et du papier d’Arménie. « Tous ces produits mettent la santé des familles en danger » dénonce Que choisir. « Les désodorisants d’intérieur promettent de purifier l’air de nos logements, ce n’est qu’une illusion ! » En 2006, une étude portant sur 4200 personnes de 10 pays démontrait, après un suivi de 9 ans, que le risque d’asthme augmentait avec l’utilisation des produits ménagers, au premier rang desquels les desodorants d’atmosphère : « Le risque d’asthme est de 40% supérieur pour les personnes qui les utilisent une à trois fois par semaine » précisait l’auteur. « Ne vous fiez pas aux publicités alléchantes : tous les désodorisants testés ou presque, contiennent des substances nocives pour la santé ». L’aromathérapie aux huiles essentielles, pour autant qu’elle soit correctement utilisée, ne présente pas ce type de risque et offre, avec la diffusion atmosphérique, le meilleur moyen pour assainir l’air et bénéficier des vertus thérapeutiques des plantes.

2)-Les brûle-parfums

Tous les diffuseurs avec bougie ou source de chaleur brûlent plus ou moins les huiles et ainsi détruisent les principes actifs. Le fait que les huiles soient versées dans une coupelle d’eau ne change rien : les vertus sont nulles et la diffusion faible. Pire, d’après le magazine Que choisir, brûler les huiles essentielles dégage des substances polluantes: formaldehydes, benzène, acetaldehyde, toluène… Les ronds en terre cuite à poser sur une ampoule sont tout aussi insatisfaisantes.

3)-Les ventilateurs et aérosols

Les diffuseurs à froids avec ventilateurs comme « Aroma- Stream » offrent un intérêt pour créer une atmosphère olfactive dans de petites pièces. Le principe est simple : un ventilateur propulse l’air à travers un tampon que l’on a imbibé d’huile essentielle. Ce courant d’air pulsé répand instantanément les huiles dans la pièce. Comme il est très silencieux, on peut l’utiliser dans une chambre ou dans un bureau, sa puissance ne permet pas de couvrir une habitation complète. Ici, les vertus sont préservées mais les molécules ne sont pas brisées et la diffusion est donc superficielle. On ne peut pas parler de diffusion atmosphérique. Les aérosols, comme leur nom l’indique, diffusent des solutions qui vont rapidement de l’air vers le sol. Les gouttes sont trop grosses pour rester en suspension ou se diffuser correctement dans l’atmosphère. Mais il s’agit de la meilleur solution pour masquer rapidement une odeur ( cabinet de toilettes ou cuisine) et remplacer les désodorisants chimiques du commerce. Les diffuseurs en bois de chez Florane sont une solution pratique pour équiper une petite pièce ou un placard ou une voiture, mais il ne s’agit pas de purification en profondeur ; Ils donnent juste un parfum agréable.

4)-Les diffuseurs à ultra sons

Le principe est le suivant : l’ultra son est un son dont la fréquence est supérieure à 20khz et qui ne peut être audible par l’oreille humaine. Une membrane vibre dans la gamme de fréquence comprise entre 20 et 80khz, des gouttelettes sont arrachées à la surface du liquide de sorte que l’eau et les huiles essentielles sont atomisées en gouttelettes si fines qu’elles s’évaporent en brouillard . La dimension des gouttelettes dépendra de la fréquence de l’appareil, plus la fréquence est élevée, plus les gouttelettes sont fines. Ces objets semblent pratiques avec leur promesse de tout en un : diffuseur, brumisateur et ionisateur avec de jolies couleurs d’ambiance en plus. Difficile d’y croire avec un si petit débit. Verser des huiles essentielles dans un volume d’eau (les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau) créera une atmosphère olfactive mais pas une atmosphère au sens thérapeutique du terme. De plus, on ne maîtrise pas les quantités d’huiles essentielles utilisées. Les huiles essentielles sont diffusées rapidement ( moins de 10 minutes) donc il faut en rajouter si l’on veut que l’atmosphère perdure. Ces objets pourront servir dans une petite pièce ou une table de nuit mais ne peuvent pas remplacer les diffuseurs électriques.

5) Les diffuseurs électriques

Il s’agit d’une diffusion à froid ou plus exactement, à température ambiante. Les vertus des huiles essentielles sont donc préservées. Mais l’intérêt réside surtout dans le procédé de diffusion : un moteur électrique actionne une pompe qui pulse de l’air dans le nébuliseur où se trouve les huiles. Ces dernières sont brisées en milliards de microparticules et projetées dans l’atmosphère. Il existe plusieurs types de diffuseurs mais le principe reste le même. La différence se fera au niveau de la puissance du moteur et de la qualité de la verrerie. Les microparticules vont se maintenir en suspension et se répandre dans l’atmosphère. Et elles y resteront après la diffusion : 50% des microparticules sont encore présentes 24 heures après leur diffusion pour les modèles les plus performants. C’est pour cela qu’il est inutile de sursaturer les pièces en diffusant sans arrêt. Même si nous ne les sentons plus, les microparticules sont là et comme nous respirons en permanence, nous bénéficions de leurs vertus en continu. Les diffuseurs électriques avec verrerie sont donc les meilleurs solutions naturelles si l’objectif est de purifier en profondeur un appartement, une maison, un cabinet thérapeutique, ou un commerce. Par contre, si l’objectif est de masquer ponctuellement les mauvaises odeurs ou de diffuser en continu un parfum d’ambiance naturel et subtil, les autres solutions sont plus appropriées.

LE DIFFUSEUR ELECTRIQUE A VERRERIE

1)- Lequel choisir ?

Le marché français est de plus en plus envahi de produits d’origine chinoise, les diffuseurs n’échappent pas à cette règle. De nombreux diffuseurs testés de cette provenance sont de qualité médiocre : composants mal soudés, verreries non adaptées, joints d’étanchéité insuffisante… Une bonne façon a un prix, il faut donc éviter les diffuseurs bon marché. Il existe 2 types de diffuseurs électrique à verrerie :

diffuseur avec pompe à membrane:la pompe correspond à celle utilisée dans les aquariums pour régénérer l’air de l’eau. Il existe des modèles avec simple pompe, pour des surfaces de 30à40m2 (ex : krystal, HE 1003);et des modèles double pompes, pour des surfaces de 70à 120m2( ex : Eolia, HE1001)

diffuseur avec pompe à turbine : ce sont des modèles destinés à diffuser au maximum dans des pièces de 100 à 150m2. Le principe est identique sauf que l’air est comprimé par un micro moteur électrique. Ces modèles sont assez récents, il est difficile de connaître leur fiabilité dans le temps, mais , en général, ils sont plus puissants et plus silencieux que les modèles à membranes. ( exemples : diffuseur élégance, diffuseur Socle Bois ou coffret diffuseur Elit’aromes)

2)- Conseils d’utilisation

Selon les modèles, quelques minutes suffisent à saturer et purifier l’atmosphère d’une pièce de taille normale. Il n’est pas recommandé de diffuser en permanence. Il est possible d’utiliser son diffuseur périodiquement pour purifier une atmosphère viciée, au réveil ou au coucher,ou quelques secondes entre chaque patient pour un médecin ou un thérapeute. Par ailleurs, il restera toujours un fond d’huile essentielle dans le diffuseur et cela ne pose pas de problème d’en changer en cours de diffusion. Il est par contre recommandé de ne pas en verser trop d’un coup et d’utiliser son diffuseur régulièrement car les huiles essentielles s’oxydent au contact de l’air et de la lumière. De temps en temps pour nettoyer la verrerie et fluidifier le dépôt restant d’huile essentielle, on utilisera de l’huile essentielle de lavandin ou un mélange spécifique. Il est en théorie possible de nettoyer la verrerie avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle mais cela n’est pas recommandé. Il ne faut jamais verser d’eau dans un diffuseur pour le nettoyer car au contact des huiles cela donnerait une sorte de mayonnaise.

3)- Quelques précautions à prendre

Les huiles essentielles sont extrêmement puissantes. De nombreuses précautions doivent être prises :

  • 1. l’utilisation de complexes pose moins de problème de sécurité que les huiles pures mais l’utilisation doit être raisonnée
  • 2. certaines huiles essentielles sont irritantes pour les muqueuses ou même neurotoxiques si elles sont utilisées pures ou sur une longue durée
  • 3. ne jamais respirer profondément trop près d’un diffuseur, de même que disposer le diffuseur de sorte que la personne ne reçoive pas directement la diffusion au niveau du visage ou des yeux
  • 4. ne pas sursaturer l’air
  • 5. ne pas diffuser en continu la nuit
  • 6. ne pas diffuser dans la chambre d’un bébé ou d’un jeune enfant en sa présence mais 10 minutes avant et des mélanges adaptés
  • 7. ne pas diffuser en présence de femmes enceintes ou allaitantes
  • 8. la diffusion est contre indiquée dans les cas d’allergie respiratoires ou d’asthme
  • 9. n’oublier pas les animaux domestiques qui peuvent être sensibles à la diffusion
  • 10. tenir les diffuseurs et flacons d’huiles essentielles en dehors de la portée des enfants

LES HUILES ESSENTIELLES UTILISEES EN DIFFUSION

1)-Huiles essentielles adaptées à la diffusion dans l’atmosphère : Toutes les huiles ne sont pas bonnes à utiliser en diffusion

▪ Bois de rose antibactérienne antivirale

▪ Camomille romaine : antidouleur

▪ citron : purifie et assainie l’air

▪ citronnelle déodorante et antiseptique atmosphérique

▪ Eucalyptus radiata: antibactérienne ,antivirale et expectorante

▪ Géranium odorant : fongicide puissantes

▪ Lavandin : calmante,sédative et relaxante

▪ Lavande : calmante, sédative et antidépresseur

▪ Lemon-grass:sédative

▪ Mandarine:calmant puissant relaxante , favorise le sommeil

▪ Menthe poivrée : anti migraineuse

▪ Myrte antivirale

▪ Niaouli : antivirale

▪ orange douce : calmante et sédative

▪ Patchouli:parfumante

▪ pamplemousse:antiseptique aérienne

▪ petit grain bigarade : dépression , troubles du sommeil,difficultés respiratoires

▪ Pin sylvestre : augmente les défenses naturelles

▪ Ravintsara:détruit les microbes pathogènes des rhumes et angines

▪ romarin: anti infectieuse

▪ Pin de Sibérie : dégage les voies respiratoires

▪ Ylang- ylang : stimulant intellectuel et sexuel, antidépresseur

Ces huiles sont très intéressantes à utiliser seules. Mais on peut considérablement améliorer leur efficacité si on les associe. On crée alors des complexes.

2)-Les complexes d’huiles essentielles

2.1) Pourquoi les utiliser ? Pour au moins 5 raisons :

– Toutes les huiles essentielles ne sont pas bonnes pour la diffusion et certaines sont même dangereuses, comme l’anis, l’ail, la cannelle, la menthe, le thym, la girofle, la sarriette, l’origan ou l’eucalyptus à fleurs multiples( l’eucalyptus globulus convient lui à la diffusion). Les huiles essentielles phénolées sont très irritantes aussi. Les complexes sont des mélanges sans danger si les proportions ont été étudiées avec soins.

  • – les complexes offrent une synergie de bienfaits. Une composition
  • « reposante » de mandarine, orange douce et lemon-grass aura plus de vertus que chacun des composants pris isolément, même si tous offrent une action contre le stress.
  • – les complexes sont généralement mieux appréciés et acceptés que les huiles essentielles pures qui peuvent irriter ou lasser rapidement. Dans la nature, il n’y a jamais qu’un seul parfum mais de multiples mélanges.
  • – les complexes reviennent moins chers
  • – pour optimiser la qualité de la diffusion et préserver la verrerie du diffuseur

2.2) Comment choisir le ou les complexes d’huiles essentielles ?

Avec le nez essentiellement. L’odeur doit avant tout plaire et stimuler le bien être. Mais attention à ne pas respirer trop fortement un complexe d’huiles essentielles, on risque de perdre l’odorat rapidement ! Comme on ne peut pas respirer correctement une demi douzaine de flacons, l’idéal est de sélectionner les vertus recherchées dans les catégories suivantes : Relaxantes : à base d’agrumes, de lavande,et/ou de fleurs, ces mélanges visent la détente et la relaxation et constituent un choix judicieux. Certains complexes sont très simples et tolérés par tous y compris les jeunes enfants , d’autres sont plus élaborés.

  • Vitalisantes : l’effet inverse est recherché, ces complexes sont plus piquants avec des huiles épicées(girofle, muscade),de la menthe et/ou des agrumes(citronnelle, pamplemousse)
  • Respiratoires : toute purification induit une meilleure respiration mais les essences de pin de cèdre et/ou d’eucalyptus aideront efficacement à mieux passer l’hiver ou à supporter la canicule.
  • Assainissantes : toutes les huiles essentielles le sont mais certaines sont plus puissantes que d’autres : le romarin, le citron,le thym et la sauge. Idéales lors de contagion, pour les chambres des malades ou pour supprimer les mauvaises odeurs.
  • Parfumantes : pour créer une ambiance olfactive intense, on utilisera surtout des fleurs et des agrumes, pour des résultats enivrants et sensuels.

Le conditionnement et le prix sont aussi des facteurs déterminants.

2.3) Exemples de complexes en fonction du but recherché

Contre le stress

Plusieurs mélanges sont possibles :

  • – HE de lavande, HE de Petit grain et HE de Pin sylvestre 20 gouttes de chaque
  • – HE lavande, HE petit grain et HE de marjolaine 20 gouttes de chaque
  • – HE orange, Mandarine et Pin sylvestre20 gouttes de chaque
  • – HE Orange, HE Bois de Rose, HE de Géranium et HE ylang-ylang 15 gouttes de chaque

Atmosphères sensuelles

  • 2 gouttes de Jasmin(jasmina grandiflora)
  • 4 gouttes de Bois de Rose(aniba rosaedora)
  • 2 gouttes de Coriandre(coriandum sativum)
  • 2 gouttes de Bergamote(citrus bergamia)
  • Atmosphères purifiantes
  • HE Lavande 25 gouttes
  • HE Romarin à cinéole 10 gouttes
  • HE Citron 10 gouttes
  • HE Lemongrass 5 gouttes
  • HE Pin sylvestre 5 gouttes
  • 2- HE Orange 20 gouttes
  • HE Citron 10 gouttes
  • HE Pin sylvestre 5 gouttes
  • 3- HE Bergamote, orange, citron 10 gouttes de chaque

Atmosphères à visée respiratoire

  •  HE Eucalyptus radiata 10 gouttes
  • HE Pin sylvestre 5 gouttes
  • HE Romarin à cinéole 5 gouttes
  • HE Lavande 10 gouttes
  • 2- HE Ravintsara 10 gouttes HE Bois de Rose 5 gouttes HE Niaouli 5 gouttes
  • 3- HE Myrte verte et Lavande 10 gouttes de chaque

Atmosphère dynamisante

  •  HE Romarin à verbenone
  • HE Genièvre
  • HE Pin sylvestre HE eucalyptus HE Coriandre
  • 10 gouttes de chaque
  • 2- HE Bergamote 10 gouttes
  • HE Orange 10 gouttes
  • HE Menthe poivrée 5 gouttes
  • HE Girofle 5 gouttes
  • HE Sarriette 5 gouttes
  • 3- HE lavande, Menthe poivrée ou champetre et Citron

10 gouttes de chaque

Atmosphère anti insecte

  • HE Citronnelle, Geranium et Basilic
  • 10 gouttes de chaque
  • 2- HE Geranium, Girofle(griffe) et Arbre à Thé
  • 10 gouttes de chaque
  • HE anti-odeur
  • HE Lavande, Menthe poivrée(ou champêtre) et Sauge

10 gouttes de chaque

pour lutter plus particulièrement sur les odeurs de tabac :

  • HE Verveine 10 gouttes
  • HE Géranium 10 gouttes HE Lavande 10 gouttes HE Cèdre 5 gouttes

On peut aussi adapter les huiles essentielles aux saisons : A l’automne, pour chasser le stress et préparer l’organisme à l’hiver,on peut utiliser des huiles essentielles relaxantes telles que la lavande ou la Marjolaine à coquille. En hiver, l’huile essentielle de Raventsara aide l’organisme en cas de fatigue ou de grippe. L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata et de pin sylvestre sont indiquées pour bien passer l’hiver. L’huile essentielle de Pin sylvestre possède des propriétés expectorantes, utile en cas de toux, pour évacuer le mucus. Elle est aussi antiseptique et tonifiante. L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata possède des propriétés antibactériennes et antivirales importantes. Au printemps, les allergies peuvent apparaître et pour prévenir le rhume des foins on peut diffuser de l’huile essentielle d’Estragon.

DUREE DE LA DIFFUSION: La durée et le débit dépendent de la taille de la pièce et du nombre de personnes. Néanmoins on compte 2 à 3 min/heure et par personne. En moyenne, 5 à 10 minutes/heure en début de matinée et en fin d’après midi. Dans les chambres à coucher : 5 à 10 minutes au lever et 5 à 10 minutes avant de se coucher. Dans les chambres de malade, pour faire tomber la fièvre, réduire la fatigue et la tension, pour éliminer les germes, 5 à 10 minutes par heure.

CAS PARTICULIERS

Diffusion des HE et grossesse

L’utilisation interne et externe des huiles essentielles est fortement déconseillée pendant la grossesse. Seule la diffusion atmosphérique des huiles essentielles est permise, hors la présence de la future maman. Cette diffusion ne dépasse jamais un quart d’heure 2 fois par jour pour ne pas saturer l’air en molécules aromatiques. Exemples :

HE utilisées pour relaxer la femme enceinte :

Camomille allemande, Camomille Romaine, Clémentine, Lavande fine, Mandarine, Marjolaine à coquille, Néroli, Orange, Petit grain et Ylang-ylang

HE utilisées en cas de baby blues :

Camomille allemande et Romaine, Marjolaine à coquille, Néroli, Petit grain, Rose de Damas et Ylang-ylang

Diffusion des HE et les enfants

On peut utiliser les huiles essentielles pour les enfants à l’aide d’un diffuseur électrique. Cependant, il est primordial de les diffuser en son absence et de na pas le faire entrer dans sa chambre moins d’une heure après la diffusion. Chez l’enfant de moins de 12 ans, il ne faut pas diffuser plus de 5 minutes.

Diffusion des HE et asthme

la diffusion des huiles essentielles est déconseillée chez les personnes asthmatiques notamment en période de crise.

UTILISATION PARTICULIEREMENT ADAPTEE A UN CABINET MEDICAL

Dans un cabinet médical, en salle d’attente ou en salle d’examen, de nombreuses personnes se côtoient. Peuvent se retrouver ensemble des femmes enceintes et des enfants en bas âge. La diffusion des huiles essentielles étant contre indiquée en présence de cette population, on ne peut pas utiliser le diffuseur dans la journée. Par contre, il est tout à fait possible de le mettre le soir pendant 15 minutes . On peut ainsi utiliser des huiles essentielles adaptées soit à la saison soit aux pathologies fréquemment rencontrée pendant une période donnée. En hiver, Les pathologies les plus fréquemment rencontrées sont les pathologies ORL rhumes, angines et la grippe. Pendant cette période on peut utiliser les complexes suivants :

  •  HE Ravintsara, 15 gouttes HE Eucalyptus 15 gouttes HE Pin sylvestre 15 gouttes
  •  HE Eucalyptus globuleux 15 gouttes
  • HE Niaouli 15 gouttes
  • HE Citron zeste 15 gouttes HE Menthe poivrée 7 gouttes HE Ravintsara 15 gouttes

Ces complexes ont des propriétés assainissantes, antivirales et antibactériennes de l’atmosphère. Certains complexes peuvent aussi aider à tonifier, à recharger les batteries et renforcer le système immunitaire, à dépasser les états dépressifs ou de fatigue. Ces complexes pourront être utiliser plutôt à l’approche de l’hiver avant la période dite épidemique de la grippe. Il s’agit de :

  • HE Lemongrass 15 gouttes
  • HE Lavande 15 gouttes
  • HE Pin sylvestre 15 gouttes

OU tout simplement du mélange HE Citron et HE lavande.

Au printemps On cherchera à revitaliser après la période d’hiver tout en assainissant l’atmosphère. On pourra utiliser :

  •  HE lavandin 15 gouttes
  • HE Romarin 15 gouttes
  • HE Eucalyptus globulus 15 gouttes
  • HE thym 7 gouttes

ou de

  • HE Pamplemousse 15 gouttes
  • HE Citron 15 gouttes
  • HE Lemongrass 15 gouttes
  • HE Verveine exotique 15 gouttes

En période d’été, Le but recherché est plutôt de rafraîchir l’atmosphère et on pourra utiliser

  • HE Bois de Rose 15 gouttes
  • HE Lavande 15 gouttes
  • HE Géranium rosat15 gouttes

On peut aussi chercher à créer une ambiance sereine pour aider à évacuer le stress. Dans ce cas , on utilisera :

  • HE Lavandin
  • HE Ylang-ylang
  • Essence d’Orange zeste

Ou grâce aux huiles essentielles de lavandin et de sauge sclarée, on peut aider à apaiser les tensions .

Tous ces complexes adaptés aux saisons, je les utiliserais plutôt dans la salle d’attente.Ce qui pose problème dans le cabinet médical, ce sont surtout les mauvaises odeurs et les bactéries en général. Pour purifier l’atmosphère et chasser les mauvaises odeurs, on pourra ainsi diffuser pendant 15 minutes le soir après les consultations un mélange de :

  • HE de Thym HE Lavandin HE Géranium HE de pin
  • HE Citronnelle e Ceylan
  • HE Citron zeste

Mais , dans la journée si nécessaire, on pourra utiliser plutôt des huiles essentielles sous forme de spray qui permettront de désodoriser rapidement et ainsi éviter de diffuser en présence des patients qui peuvent avoir une contre- indication à la diffusion d’huiles essentielles : femmes enceintes, enfants en bas age et asthmatiques. Il en existe de nombreux dans le commerce . Par exemple :

  • – le spray41 de Puressentiel qui contient 41 Huiles essentielles pour purifier et assainir l’air.
  • – Le spray Air Pur biologique aux propriétés antivirales et antibactériennes

Mais on peut aussi fabriquer soi même son spray. Le principe est simple, on verse l’alcool et les huiles essentielles dans un bol préalablement désinfecté, on mélange l’ensemble avec une fourchette. Quand le mélange est bien homogène, on ajoute l’eau. Puis on mélange de nouveau et on transfère dans le spray. Il faut agiter avant chaque utilisation du spray et conserver le spray à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Formulation pour un spray à propriétés assainissantes et désodorisantes :

  • Pour 200ml:-140ml d’eau
  • -50ml d’alcool à 90°
  • -50 gouttes d’huile essentielle de Bois de Rose
  • -30 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • -16 gouttes d’huile essentielle de Lavandin
  • -14 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié

Ce type de spray peut etre utilisé 3 fois dans la journée dans le cabinet médical en dehors de la présence de personne.

On attendra quelques minutes avant de faire entrer les patients, l’occasion de faire une petite pause !

Hiver

1

Hiver

2

Automne

1

Automne

2

Printemps

1

Printemps

2

été Ambiance sereine Mauvaises odeurs
Bois de rose +
Citron + + + +
citronnelle +
Eucalyptus radié + + +
géranium + +
lavandin + + +
lavande + + +
lemongrass + +
mandarine
Menthe poivrée +
verveine +
niaouli +
Orange douce +
pamplemou sse +
Petit grain
Pin sylvestre + + +
ravintsara + +
romarin +
thym + +
ylang- ylang +

CONCLUSION

L’utilisation des huiles essentielles en diffusion atmosphérique est très intéressante. Les vertus des huiles sont conservées à condition de les utiliser avec un diffuseur électrique à verrerie. Alors que les voies interne et externe ne sont pas possibles pour les enfants et les femmes enceintes, la diffusion atmosphérique d’huile essentielle est un bon système pour permettre à ces populations de bénéficier des vertus des huiles essentielles, à condition qu’ils soient absents de la pièce lors de la diffusion. Dans un cabinet médical, où il existe une concentration importante de bactéries, de virus et microbes en tout genre, la diffusion atmosphérique d’huiles essentielles permet d’assainir et de désinfecter l’air tout en laissant un parfum agréable et naturel. Ce parfum peut même être adapté aux différentes saisons.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités

One Reply to “Diffusion des huiles essentielles”

Comments are closed.