L’aromathérapie vient du grec aroma, qui signifie odeur, et de therapia, qui signifie soin. Il s’agit donc d’une méthode de soin naturel par les « odeurs ». Il existe deux écoles d’aromathérapie :

– l’école anglaise, orientée sur le bien-être et le mieux-être, valorise les impacts psychologique, psychique, émotionnel et énergétique des HE. C’est une esthéticienne française, également biochimiste, Marguerite Maury, qui l’a développée en Angleterre dans les années 1960. Elle a écrit un ouvrage de référence paru en 1961, décrivant une méthode de rajeunissement par les aromates et les parfums. Les HE y sont utilisées uniquement par voie externe, à des doses infinitésimales ;

– l’école française est quant à elle très axée sur l’identité botanique et la biochimie précise (espèce botanique, chémotype) pour dénommer le plus exactement possible une plante et son HE ainsi que ses constituants. Plusieurs voies d’administration sont possibles : orale, rectale, nasale, cutanée, olfactive et à des doses beaucoup plus pondérales. Dans ce cas, les HE présentent des activités pharmacologiques et cliniques comparables à celles d’un médicament allopathique.

Aromathérapie et bien être au quotidien :

Huiles essentielles et beauté :

L’aromathérapie induit aussi une notion de plaisir et de beauté. Les HE sont incontournables pour la beauté des cheveux et de la peau : elles assainissent le cuir chevelu, éliminent les pellicules, purifient la peau, fortifient les tissus, maintiennent leur souplesse et éclairent le teint. Certaines HE riches en produits antioxydants, favorisent le renouvellement des cellules, retardant ainsi le vieillissement cellulaire. Mais Ce sont aussi d’excellents produits minceur et anti cellulite Farouchement réfractaires aux microbes, elles permettent de réaliser des cosmétiques «maisons» entièrement naturels, sans additif douteux.

Quelques HE pour une beauté quotidienne

Problèmes HE
les pellicules L’HE de tea-tree (arbre à thé) aux vertus

assainissantes purifie efficacement le cuir chevelu, aide à éliminer les pellicules et réduit les démangeaisons. L’HE de santal, de bergamote, de lavande ou de sauge peuvent être efficace également. Il est conseillé d’utiliser régulièrement un shampooing neutre enrichi de ces HE pour éliminer les pellicules.

Pour une belle peau Mélange de 2 gouttes d’HE de rose et 3 gouttes

d’HE d’orange dans 2 cuillères à soupe de lait entier en bain.

Peau dévitalisée, abîmée ou ridée Privilégiez les HE de bois de Rose, de Patchouli,

de néroli, de géranium, de lavande, de carotte. En massage sur le visage et le coup

Pour combattre la cellulite Mélange de 25 ml d’huile d’amande douce, de 8

gouttes d’HE de citron et de 8 gouttes d’HE de cyprés en massage

Massages aromatiques :

Cela fait des siècles que l’on pratique la science du massage pour améliorer le mouvement des membres, tonifier ou échauffer les muscles, et améliorer plus généralement l’état de santé des individus. Les bienfaits du massage sont innombrables. Ils ne concernent pas seulement la peau, les muscles ou les articulations du corps. Donnant une impression de bien-être, ils font oublier les soucis et possèdent un grand impact psychologique.

Encore plus, s’il s’agit d’un massage aux HE ou « massage aromatique ». Il allie les effets du massage aux vertus des HE. Les réponses physiologiques se potentialisent dans un but tonique ou relaxant. On dilue les HE avec une huile grasse ou une crème de massage pour éviter toute réaction allergique ou irritation cutanée. Chaque HE est rarement utilisée seule car il est préférable qu’elle soit mélangée à d’autres dans le but d’améliorer son action ou de compléter ses propriétés.

Voici quelques exemples de mélanges d’HE adaptés pour les principales indications du massage :

  • – Massage tonique: sauge, pamplemousse, menthe verte, citron, thym, orange, petit grain ;
  • – Massage détente : orange, camomille, lavande, romarin, marjolaine, mandarine, petit grain, bigaradier, ylang-ylang ;
  • – Massage bien-être : cèdre, citron, géranium, orange, petit grain, bigaradier, pamplemousse, palmarosa ;
  • – Massage circulatoire veineux et lymphatique : pamplemousse, géranium, cyprès, citron, thym, palmarosa ;
  • – Massage sensualité : 3 g de cannelle, 15 g bois de rose, 7 g santal ou ylang-ylang, 60 ml huile amande douce ;
  • – Massage pour sportifs : bouleau, romarin, lavande, citron, thym rouge, cyprès, camomille bleue, genévrier, girofle.

Le massage aux HE a donc une formidable efficacité pour détendre ou soulager une douleur. Encore plus, un rapide automassage du visage chaque soir détend, induit le sommeil et favorise une jolie peau. Et chaque matin, c’est un passeport anti-âge qui ne coûte rien.

Huiles essentielles dans le bain, sauna ou douche :

Tout le monde rêve d’un bain aux HE, qu’il soit complet ou partiel (bain de mains ou bain de pied). Le bain est un moment de plaisir pour se détendre, se tonifier ou se soigner. La température de l’eau et le choix des HE doivent se faire en fonction du but recherché par exemple, l’eau chaude a un effet relaxant tandis que l’eau fraîche est tonifiante.

Les bains aux HE permettent de profiter des propriétés de ces huiles de deux façons en même temps. A travers la peau et par les voies respiratoires lorsqu’on respire la vapeur d’eau. L’HE est choisie en fonction du résultat souhaité, plutôt calmant, tonifiant, fortifiant, relaxant, ou énergétique.

Les HE n’étant pas solubles dans l’eau, il faut les diluer dans un produit de base ou dans une préparation avant de les verser dans le bain. Il faut donc les mélanger (3 à 10 gouttes) avec, par exemple, du jaune d’œuf, du lait en poudre, ou encore du miel, avant de les placer dans l’eau du bain. On peut aussi les additionner avec des produits comme : bains moussants ou gels douche, à la dose de 3 à 5 %. En effet, s’ils sont ajoutées pures dans l’eau du bain, elles flotteraient à la surface de l’eau ou se colleraient aux parois de la baignoire. Elles ne rempliraient donc pas leur emploi. Il est conseillé de prendre dans ces conditions, des bains chauds (37 °C), pendant une durée variant de 5 à 15 min. Le bain peut être répété 2 à 3 fois dans la journée. Les bains aromatiques sont réservés aux adultes et aux enfants de plus de trois ans.

Pour un bain relaxant, apaisant, il faut utiliser plutôt les HE de lavande, marjolaine ou de tilleul. Par contre si l’effet recherché est un effet stimulant et tonique, les HE de romarin, de thym, de menthe ou de basilic sont recommandés.

Le moyen le plus simple d’intégrer les HE dans sa vie quotidienne est sans doute la douche. En effet, il suffit d’ajouter quelques goute d’une HE choisie pour transformer une douche matinale en douche-minceur, douches-jambes légères ou autre douche-tonifiante

Quelques HE bénéfiques en douche

Douche : HE
HE cyprés, citron, Patchouli, géranium, Jambes lourdes

lavande, Romarin en bain de pieds

HE de pamplemousse, de cyprès, de minceur

géranium

Tonifiante HE de citron, de menthe poivrée

Le sauna est une pratique qui permet d’éliminer par la transpiration les toxines accumulées dans l’organisme. Les HE renforcent les effets bénéfiques du sauna. Il suffit d’ajouter 3 ou 4 gouttes d’HE choisie dans l’eau qu’on verse sur les pierres brûlantes pour profiter, par la respiration, des effets bénéfiques qui se diffusent avec la vapeur. Les HE pouvant être utilisées ainsi sont nombreuses, par exemple celle de pin, menthe, de cèdre, d’eucalyptus, de citron ou de néroli.

Huiles essentielles dans la maison et ailleurs :

Dans la maison :

Les HE ne font pas que nous soigner. Elles peuvent aussi agrémenter et assainir l’air que l’on respire, stimuler notre esprit, nous redonner de l’énergie ou au contraire nous relaxer, encore plus elles peuvent nous donner un coup de main écologique naturel et efficace pour faire le ménage, ou encore éloigner les insectes. Un bon moyen aussi, et une belle occasion, de les mettre à l’épreuve lorsqu’on n’a pas besoin de traiter un vrai problème médical, mais que l’on veut juste améliorer son bien-être.

Les HE peuvent être diffusées dans les différentes pièces de la maison, à l’aide :

  • – D’un brûle-parfum ou quelques gouttes d’HE dans une coupelle : cette technique ne sert qu’à parfumer l’atmosphère car la concentration en molécules par mètre cube est trop faible pour exercer une activité thérapeutique.
  • – Un diffuseur électrique ou ultrasonique programmable : il permet d’obtenir une concentration suffisante en molécules aromatiques dans l’air d’une pièce et présente l’avantage de ne pas chauffer les HE et donc de ne pas les altérer.

Un vaporisateur peut également être employé pour diffuser les HE, il suffit d’ajouter l’HE dans l’eau de l’appareil. Pour le diffuseur électrique, le temps de diffusion doit être surveillé. Il est conseillé de ne laisser le diffuseur branché qu’une quinzaine de minutes par pièce pour un usage fréquent. Néanmoins, il est possible de le laisser environ une demi-heure dans la chambre avant de se coucher pour favoriser le sommeil ou le matin au lever pour assainir l’atmosphère avant de commencer la journée. S’il est préférable d’éviter la diffusion d’HE en présence de bébés, d’enfants en bas âge ou de personnes particulièrement sensibles, il est tout à fait possible de les diffuser 30 minutes environ avant leur arrivée.

Diffuseur d’arômes

  Brûle-parfums

Les vaporisateurs, les brûles parfums et autres diffuseurs sont vivement conseillés pour préserver la santé de la maisonnée quand l’un des membres de la famille est malade ou en présence d’un risque infectieux quelconque. Les HE qui conviennent le mieux à la purification de l’air sont celles d’eucalyptus, de lavande, de genévrier ou de camphre ainsi que celles extraites de conifères. Dans le salon, les HE vont contribuer à créer une douce ambiance de calme et sérénité. Au cours de la journée, quelques gouttes d’HE de menthe poivrée vaporisée sur le canapé ou sur les rideaux, ou encore des gouttes d’huiles de citron sur le tapis. Ces essences diffuseront lentement un parfum agréable dans la pièce. Pulvérisées dans l’air de la chambre à coucher, les essences de plantes ne se limiteront pas à assainir l’air, elles favoriseront le sommeil, la détente et le bien-être. En cas de tension nerveuse, de stress émotionnel, d’agitation, d’angoisse ou d’anxiété, l’utilisation d’HE d’ylang-ylang ou un mélange de camomille et d’ylan-ylang va permettre une relaxation. Alors que la diffusion d’HE de citronnelle, de géranium ou de lemon-grass une demi-heure avant d’aller au lit sera utile pour éloigner les moustiques. Les HE ont aussi leur place dans la cuisine, la salle de bains, la buanderie, les WC, et même dans le sac de l’aspirateur, autant d’endroits où elles élimineront les éventuelles mauvaises odeurs tout en jouant un rôle antibactérien .

Dans les lieux de travail :

Le travail engendre un stress dit « physique » : obligation de rester assis ou debout toute la journée, contraintes liées à l’utilisation de machine ou d’ordinateurs, exposition aux germes en suspension dans l’air etc. les HE seront ici encore une fois un précieux secours. Pour détendre l’atmosphère dans un bureau où l’ambiance est un peu guidée un mélange de :

« 2 cuillères à café d’HE de citron, 1 cuillère à café d’HE de cyprès, 1 cuillère à café d’HE de cèdre, 1 cuillère à café d’HE de pin », permettra de diminuer l’irritabilité et la susceptibilité de chacun.

Aussi, pour garder une concentration au travail, il est conseillé de vaporiser de l’HE de romarin, de menthe poivrée ou de basilic dans le bureau. Mieux encore pour être plus productif, il faut penser aux HE de muscade, de romarin et de gingembre, à diffuser seules ou mélangées. Des études scientifiques ont montré que la diffusion d’HE dans les bureaux permettait de réduire le nombre de personnes atteintes d’un rhume ou de toute autre maladie infectieuse due aux microbes qui se propagent, avant tout, pendant la saison froide.

Dans les lieux publics :

Dans les lieux fréquentés par un grand nombre de personnes, il est conseillé de diffuser des HE pendant 5 minutes toutes les heures, à titre préventif. Cette pratique va permettre d’assainir l’air et de sauvegarder la santé des personnes qui sont tous les jours en contact avec les individus porteurs de germes pathogènes. Elle rendra service aussi à tous ceux qui sont obligés de rester longtemps dans des salles d’attente .

Print Friendly, PDF & Email
Publicités